Edito

© Pierre Heckler

Et il revient le Jazzpote.

Et, cette fois, on l’espère, avec ses cinq soirées, ses apéros jazz, sa buvette, sa cuisine, son film, ses concerts décentralisés, ses expos…
Un festival avec un air de festival. Ses airs plutôt, parce que l’affiche est prometteuse :
Laurent Bardainne et son gentil Tigre nous présente son dernier album salué par toute la presse jazzistique, les days, Bad et good de Lisa Cat-Berro vont s’écouler sur scène, le groupe mythique Aka Moon viendra pour la première fois, Ray Lema, Pierre de Bethmann, Laurent de Wilde au piano, soixante musiciens sur scène pour la soirée d’ouverture, etc…

Le festival a grandi, et ainsi, cette année, nous quittons le chalet du NEST pour le grand théâtre municipal de Thionville, magnifique salle, large scène, en plein cœur de la ville.

Nous y habiterons le parvis, le temps des apéros jazz, toujours gratuits. Le jazz… pas l’apéro.

L’association se porte bien, l’équipe d’organisation est au complet, les soutiens soutiennent.

Alors, pour que la fête soit réussie, il faudra des spectateurs.

Amateurs vous prendrez mille plaisirs lors de la 17ème édition du Jazzpote Festival.

Et vous, qui hésitez, qui pensez le jazz comme une musique étrange, difficile, rébarbative, ne ratez pas cette occasion d’y goûter, et qui sait, c’est arrivé à d’autres, de l’aimer !

Christian

logo-jazzpote

 



Facebook

Twitter